mercredi 29 mars 2017

Le but de ce jeu...

Le but du jeu est de construire une relation de confiance.
Vos clients ne font affaires avec vous que parce qu'ils ont confiance en vous. Et cette confiance, c'est vous qui l'avez installé, au fil de mois ou d'années de collaboration.
Le fait que la relation soit de qualité et permette une confiance mutuelle ne garantit en rien sa durabilité. Cette confiance est toujours basée sur la dernière de vos actions.
Choisissez, ne serait-ce qu'une et une seule fois de prendre un raccourci, de facturer un peu plus que d'habitude et la confiance est rompue, entièrement.
Ils ne s'en apercevront peut-être pas cette fois, ni la suivante, mais un jour (et ce jour viendra), ils ne seront plus là. Vous aurez perdu un client. Sans bruit et sans fureur. Pour quoi ?
La confiance n'a pas de prix et c'est pour cela que vous vous devez de la préserver, à tout prix !

mardi 28 mars 2017

Personnel

Ce n'est jamais personnel...
Ce message colérique que vous venez de recevoir de votre client le plus important ne vous est pas directement adressé, même si votre ventre vous dit le contraire.
Ce message vous parle de ce que vous avez fait récemment pour ce client ; il est possible que ce ne soit pas suffisant, mais cela ne remet pas en question qui vous êtes.
Ce message ne devrait représenter pour vous qu'une information sur votre interlocuteur et sur les limites de la relation qui vous uni. Une information dont vous devrez tenir compte dans les jours et les mois qui vont suivre si vous voulez garder ce client et si vous souhaitez continuer de travailler pour et avec lui.
Bien sûr, cela signifie aussi que vous devez prendre ce que vous faites avec le plus de sérieux possible. Lorsque ce message colérique vous parviendra, c'est ce sérieux qui vous aidera à garder la mesure, à conserver cette posture professionnelle.

lundi 27 mars 2017

Dans un secret de création

L'inspiration vient d'endroits variés, de sources diverses...
Mais l'inspiration peut aussi venir d'un instant d'inspiration, c'est ce que je vous propose en regardant l'un de ces moments ou un artiste accepte de révéler et de revivre avec nous un moment la grâce d'un pur moment de créativité.
Ceux de ma génération savent à quel point la musique de la série de David Lynch "Twin Peaks" a influencé la musique de cette époque et bien au delà...
Angelo Badalamenti, son compositeur raconte dans ce film comment il a composé, en la compagnie même de David Lynch, le thème principal de cette musique et comment l'inspiration lui est venue d'image que lui donnait Lynch et comment ce dernier l'encourageait à creuser, à entrer dans son imaginaire.
Un moment de pur beauté...
Régalez-vous.




vendredi 24 mars 2017

Sprinters de la relation...

C'est Lacan qui l'écrit :
"Le langage structure tout de la relation inter-humaine".
Tout.
Dès lors, la qualité de toute relation inter-humaine est directement corrélée à la qualité de la maîtrise du langage.
Le langage est la première chose que nous apprenons (il est rare de rencontrer quelqu'un qui ne sache pas parler, alors qu'ils sont nombreux à ne pas savoir lire ou écrire...). Parce que nous savons tous parler, il est bien souvent considéré que cela suffit.
Mais le langage est comme toute compétence. Si vous développez une réelle expertise, une réelle maîtrise, en plus de ce que vous savez déjà, les résultats que vous obtiendrez seront au dessus de ce que vous obtenez aujourd'hui de façon naturelle.
Tout comme nous savons tous courir (plus ou moins !), cela ne fait pas de nous des sprinters...

Que gagneriez-vous à devenir des sprinters de la relation inter-humaine ?

jeudi 23 mars 2017

Autour du retard !

Arriver en retard...
Il y a deux façons de considérer le retard. La première est celle qui n'impacte personne et qui passe inaperçu, si ce n'est de la part des deux ou trois personnes qui vous voient arriver.
Vous arrivez en retard à une soirée, à un barbecue, à un rassemblement... Les choses ont commencé sans vous et ce n'est pas un problème.
Arriver en retard dans ces conditions ne peut vous être reproché. C'est en général vous qui y perdez, puisque vous avez raté le début. Les autres ne sont pas atteint, et c'est cela qui compte.
Toutes les autres formes de retard ne sont pas acceptables parce que l'autre ou les autres sont atteints et ne peuvent commencer, avancer, expérimenter sans que vous ne soyez là.
C'est être en retard à un repas qui ne compte que deux ou trois personnes, à une réunion dans laquelle vous allez jouer un rôle centrale, à... une formation...
Quelle que soit l'histoire qui pourra justifier ce qui ne peut l'être, le retard n'est pas le problème de la personne qui est en retard, il est le problème de tous ceux qui en subissent les conséquences. C'est bien sûr une question de respect.

mercredi 22 mars 2017

Une photo



Cette photo est une réelle invitation au voyage et au questionnement.
Je vous laisse contempler...

mardi 21 mars 2017

Chuck and Keith

Si vous suivez ce lien, vous pourrez suivre une vidéo de Chuck Berry qui donne une leçon de guitare à Keith Richards...

J'aime cette vidéo, parce que tout génial et excellent guitariste qu'est Richards, il ne parvient pas à faire ce que Berry lui demande et sa frustration est énorme.
Mais l'inventeur du Rock and Roll ne se laisse pas impressionner et lui demande à plusieurs reprises de recommencer, de faire et de refaire, jusqu'à ce que le résultat soit satisfaisant...
Rare moment où l'on voit l'un de ces "génies" au travail... frustré, agacé, comme nous le serions tous !
Thank you, Chuck!